Sommes-nous tous accro à nos smartphones ?

Téléphon-ique anonyme

Je vous parle de la dépendance à nos smartphones, que chacun de nous n’ avouons qu’à demi-mot. Comme n’importe quel addict d’ailleurs !

Peut-on encore nier que notre consommation de téléphonie mobile dépasse l’entendement ?

J’ai heureusement ou malheureusement testé une application qui évalue le temps passé sur mon mobile*.

Dans l’objectif de me discipliner à passer plus de temps dans la vraie vie, j’ai même mis un temps limite à ne pas dépasser. J’ai été fortement étonnée de la vitesse à laquelle s’écoule le temps passé devant les écrans. Je ne vous surprendrais pas, si je vous disais que malgré ma volonté à restreindre mon utilisation massive, je suis parfois surprise de sortir mon téléphone de mon sac sans raison, juste pour me donner une consistance en public par exemple.

Je remarque avec effroi que je ne suis pas la seule à adopter cette béquille sociale, l’idée que ce seul appareil de la taille d’une main puisse mettre à terre les plus robustes d’entre nous, me laisse perplexe ! Pire, cette sur-communication peut parfois nous rendre paranoïaques. Instantanéité oblige, il faudrait que notre interlocuteur nous réponde immédiatement, sous peine de l’accuser de délit d’inimitié.

Les mots sont forts, mais les relations d’aujourd’hui sont si bancales, que l’on est en droit de se demander, quelle est notre part de responsabilité dans cette consommation irraisonnée ?

Ai-je besoin de vous parler de ces réunions de famille, où chacun est sur son téléphone, quelle tristesse ! Accordons-nous plus de temps à nos interlocuteurs absents qui nous interrompent par message, alors que nous sommes en face de vraies personnes avec qui l’échange est sans cesse parasité ?

Ce sont, selon moi, de vraies questions sociétales et de santé publiques, qui méritent une attention particulière et des efforts quotidiens avant que nous ne soyons plus capables d’apprécier les moments de vie les plus anodins, avant que nous devenions tous de grands phobiques sociaux, tristement occupés à vivre nos vies par procuration. D’autres paramètres sont à analyser pour pousser cette réflexion : les effets notoires sur la santé physique et mentale, l’incidence sociologique, et toutes les preuves scientifiques qui s’y rattachent. La lutte contre la robotisation à commencé ! Mais en attendant …

Une consommation raisonnée est-elle possible ?

Étant donné que c’est un sujet aussi effrayant qu’intriguant, j’ai expérimenté ces quelques astuces pour une utilisation raisonnée du téléphone – oui je suis une idéaliste, faudra s’y faire – :

1. Ne jamais commencer et ne jamais finir la journée avec le téléphone :

Ceci est si agressif pour notre cerveau, ainsi que pour nos yeux, cela nuit à notre équilibre émotionnel et nous surcharge d’informations inutiles, voire anxiogènes.

2. Instaurer un temps d’attente avant de répondre à un message, deux bénéfices :

  • Habituer nos interlocuteurs à respecter notre droit fondamental de répondre quand nous le souhaitons – ou de ne pas répondre du tout -.
  • Réfléchir davantage avant de répondre, cela peut éviter des malentendus !

3. Enlever les notifications pour reprendre le contrôle

Consulter nos messages quand nous le décidons pour en finir avec ces interruptions intempestives.

4. Se munir d’un petit panier (ou autre contenant)

A déposer à l’entrée des maisons – comme un porte-manteau pour les manteaux – dans lequel, les convives ou les habitants sont priés de déposer leurs mobiles éteints bien sûr, pour profiter pleinement d’un moment ensemble. Ce concept est transportable partout et à tout moment.

5. Remplacer « l’oisiveté » téléphonique par une action beaucoup plus satisfaisante et bénéfique :

Lire, prier, jouer avec les enfants, se balader ou pourquoi pas faire quelques pompes !

6. Accomplir une diète digitale hebdomadaire :

Strictement pas de téléphone une à deux journées par semaine, et un retour dans la vie, la vraie !

Et vous où en êtes-vous avec votre smartphone ?

*Application screen time sur Android

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s